Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

C'EST QUI M.S. ?


Bienvenue à tous sur le blog d'une jeune Parisienne d'adoption... Cliquez sur la photo, et vous en saurez plus...

City Expert: Paris
by Easytobook.com

SUIVRE LE FIL

LA P'TITE PAUSE

Music please! Je renonce à classer cette sélection, je vous laisse piocher :-).

Découvrez la playlist Inside Paris list
18 mai 2013 6 18 /05 /mai /2013 09:01

Le "café hopping" à Paris, c'est chouette... mais l'Anti-Café, c'est le pied! Découvert par hasard pendant une visite guidée du quartier Châtelet-Beaubourg, cette adresse de la rue Quincampoix va rapidement devenir celle que je recommande à tout-va, celle que je squatte dès que possible aussi. Vous allez voir, je suis conquise!

 

Anti Cafe Paris Rue Quincampoix 3Le principe: vous payez le temps que vous y passez, pas ce que vous y consommez. Ni l'usage que vous en faites: simple pause pour papoter, après-midi de jeux de société (Scrabble, échecs, Cluedo, etc. à disposition) ou de lecture si vous piochez dans la bibliothèque, séance de travail en solo ou à plusieurs (projecteur, imprimante, scanner à disposition également)...

 

Tout est possible. Le tout dans une atmosphère détendue et studieuse à la fois. Imaginez le mélange entre un espace de coworking à Amsterdam, un café parisien et votre salon si confortable: voilà, vous y êtes.

 

Ah, et je ne vous ai pas encore parlé des nourritures terrestres: café, chocolat, thé, gâteaux, pains, Nutella, confitures, jus frais... et j'en oublie. Tout est à volonté, tout. Le cauchemar de ma diététicienne. Mon paradis. Si toutefois vous préférez vous en tenir à un petit café (quel dommage...), vous économiserez toujours les regards furax du garçon d'un café traditionnel qui rêverait de vous virer pour installer un client plus dépensier.

 

Anti Cafe Paris Rue Quincampoix 2

 

Ca y est, vous vous y voyez? Calé entre deux coussins sur un canapé moelleux, en train de siroter un bon chocolat, grignoter quelques douceurs, réfléchir à quel mot former avec V, X, deux A et trois E? D'ailleurs si vous avez une idée, soufflez-la moi, j'ai galéré...


 

Anti Cafe Paris Rue Quincampoix 1

 

Vous avez peur de la note finale? Mais non. Les tarifs aussi sont tout doux: 4 euros la première heure, 2 euros l'heure supplémentaire sauf après 17h où on passe à 4 euros l'heure aussi. Pour les accros, 14 euros la journée, 200 euros l'abonnement mensuel.

 

M.S., conquise

 

Informations pratiques

L'Anti-café

79 rue Quincampoix,
75003 Paris

+33 (0) 761 60 90 46

Repost 0
Published by Marie Simon - dans Bonnes adresses
commenter cet article
26 août 2011 5 26 /08 /août /2011 20:18

Si vous cherchez une adresse de brunch pour ce dimanche, restez avec moi. Mais si vous n’aimez pas les œufs, passez votre chemin. Et tant pis pour vous... Car vous raterez un lieu sympathique, entièrement consacré aux œufs: Eggs & Co (ou Coco & Co dans de nombreuses critiques que vous trouverez en ligne). Dans une petite rue qui croise la rue de Rennes, tout près de Saint Germain des Prés, vous grimpez en mezzanine ou au "poulailler", dont le plafond bas et les poutres apparentes vous donneront l’impression d’entrer dans une maison de poupée. Le détail qui tue va jusqu’aux affiches estampillées Coco & Co.

Mais venons-en à l’essentiel: l’assiette. Les formules brunch offrent une boisson chaude, un jus d’orange, un plat à base d’œuf au choix, un pancake au sirop d’érable et une salade de fruits frais. Le tout pour 20 à 30 euros, selon la spécialité aux œufs retenue. Formes variées: omelettes, à la coque, pochés, au plat, etc. Accompagnements à choisir aussi: saumon, jambon, champignons, fromages, etc. Pommes de terre et salade pour tous. J'ai opté pour la formule Coco Meurette, avec des oeufs pochés accompagnés d'oignons au vin rouge, mêlés de bacon et de petits raisins, un vrai délice! La formule au saumon semblait bien fondante aussi (voir la photo).

 

coco and co brunch
Petit bémol: le service qui semble rapidement dépassé. J’ai demandé un thé supplémentaire, le premier étant vraiment insuffisant en regard de mon besoin de théine. Théine le week-end, caféine la semaine, je suis une vraie droguée, oui je sais ! Bref, le thé a fini par arriver, une demi-heure plus tard, mais le serveur m’a apporté les trois sortes proposées à la carte (un choix maigrichon), ne se souvenant plus de ma commande… pourtant passée à deux reprises.

En clair, ne quittez pas les sentiers battus du poulailler. Toute demande extra (un thé en plus, une chaise en plus pour un convive non prévu, une particularité sur le menu, etc.) sera accueillie assez fraîchement, si j'en crois de nombreuses contributions sur les sites de gourmands, ou tombera dans l’oubli. Je suppose que cette tendance, déjà présente à la mi-août quand Paris s’est dépeuplé, ne fait qu’empirer le reste de l’année. Contentez-vous des œufs. Mais c’est déjà très très bien!

 

M.S. qui s'est régalée

 

Quelques infos pratiques
11 rue Bernard Palissy, 75006 Paris, métro St-Germain-des-Prés
Pour réserver: +33 (0) 1 45 44 02 52
Ouvert du mercredi au dimanche
mercredi, jeudi, vendredi: 11h30 – 15h30 | 19h00 – 22h00
samedi, dimanche : 11h30 – 16h45


Repost 0
Published by Marie Simon - dans Bonnes adresses
commenter cet article
19 juillet 2011 2 19 /07 /juillet /2011 09:00

 

Moins de deux mois après mon retour de Moscou, rien ne va plus. J'ai encore quelques cours de russe dans mon lecteur mp3, que j'écoute religieusement dans le métro, j'ai des photos à trier et à poster, à la fois sur Moscou et sur ma croisière le long de la Volga (voir les photos ci-dessous). Mais le tvorog et la kacha viennent à manquer dans la cuisine, et je ne cracherais pas sur les bienfaits relaxants des bains russes... Au secours, je suis en manque de Russie!


volga global

 

Il y a bien la cathédrale St Alexandre Nevski, rue Daru, l'église St Serge dans le XIXe, une autre dans le XVIe, deux autres adresses dans le XVe... Il y aura même bientôt une église monumentale tout près de la Tour Eiffel, quai Branly, à la suite d'un accord franco-russe (dont les enjeux sont abordés ici et ). Mais les nourritures spirituelles vous suffisent-elles, à vous, franchement?

 

Vite, un petit tour dans l'une des adresses des épiceries Gastronom. Ma préférence géographique va à celle du métro Villiers mais je ne les ai pas encore toutes testées! Des vodkas, du kvas, du caviar (hors de prix comme partout), des cornichons, des harengs, des pirojkis, des pelmenis, des fromages comme le tvorog avec des petits raisins secs auquel je ne résiste pas, des céréales pour préparer la kacha qui tient  bien au corps le matin... Mmm... Et si vous voulez goûter quelques vodkas avant de faire votre choix, il y a l'Epicerie russe, tout près de là, à Villiers. Vous comprenez mieux ma préférence géographique.

 

russie moscou place rouge 1Une fois rassasiés, vous prendrez bien un peu de littérature? Après avoir parcouru Moscou où fleurissent les musées-appartements des auteurs russes, forcément l'envie de poursuivre la découverte me pousse vers la librairie du Globe (métro Chemin Vert) ou les Editeurs réunis (métro Maubert Mutualité).

 

Pour finir la journée, un peu de détente... Les banya sont arrivés à Paris, près du métro Pyramides. On vous y propose des chapeaux comme aux Sandounov à Moscou, des rameaux de bouleau pour vous masser (enfin vous fouetter serait un terme plus adapté), du thé... Mais l'adresse est mixte. Personnellement, malgré les 90°C du sauna, ça me refroidit un peu!

 

Une autre adresse de bains russes va bientôt ouvrir, en octobre prochain. Ces nouveaux banya seront créés dans le cadre du "village russe" qui s'installe Quai d'Austerlitz. L'adresse qu'il ne faut pas manquer, avec également un restaurant, Les Nuits Blanches, et un bar. Et pour les amateurs rebutés par la mixité? Les responsables contactés par email assurent qu'il y aura un "espace privatisable". Pour une heure seulement, c'est un peu court, mais déjà pas mal pour ceux qui veulent tester cette chaleur intense! Mais pour quel tarif? (Réponse à venir ASAP)

 

D'autres adresses ou recommandations? N'hésitez pas à les soumettre dans les commentaires, toutes les pistes sont les bienvenues! Спасибо большое, друзья!

 

M.S. qui a hâte de retourner sur la Volga, malgré le récent drame.

Repost 0
Published by Marie Simon - dans Bonnes adresses
commenter cet article
11 juillet 2010 7 11 /07 /juillet /2010 10:00

toro espagnolPaul le poulpe, ses prophéties autoréalisatrices, les pieds de Villa Maravilla ou les mains de San Iker? La faute à qui, exactement, on ne sait pas, mais l’Espagne se retrouve en finale du Mondial ce soir en Afrique du Sud, et c’est chouette. Mais c’est loin l’Afrique du Sud… et la Puerta del Sol aussi. Heureusement, quelques petits bouts d’Espagne se sont perdus à Paris!

Non, Don Quichotte n’est pas venu y défier des moulins. En revanche, Luis Buñuel, Pablo Picasso ou Salvador Dali nous ont laissé quelques souvenirs, que les nouvelles Rutas Cervantes proposent de redécouvrir. Ces parcours thématiques ne se cantonnent pas aux seuls Espagnols venus se perdre dans les cafés, brasseries, cinémas et autres hôtels parisiens. Ils retraceront bientôt les routes empruntées par les artistes hispanophones en général, les Paz, Garcia Marquez, Vargas Llosa et autres Rivera… A suivre!

Marre de vous balader (un comble…), envie d’expo? Ok, direction le musée Jacquemart-André, pour retrouver les grands maîtres espagnols: Greco, Ribera, Murillo, Goya, Gris, Picasso, Miro, Dali… Pour tous les goûts. Mais dépêchez-vous, l’exposition ferme ses portes le 1er août prochain!

Vous préférez l’art des mots? Bon, alors on bouge encore, on traverse la Seine pour rejoindre la librairie espagnole du 7 rue Littré ou sa cousine hispano-américaine du 26 rue Monsieur le Prince. Pour ceux qui ne maîtriseraient pas (encore) cette jolie langue, des ouvrages en VF sont disponibles aux deux adresses.

Au rayon nourritures, les terrestres vous intéressent davantage… Les bars à tapas ne manquent pas, en revanche je n’ai pas encore trouvé celui qui fera chavirer mes papilles friandes de vraies patatas bravas, pas de la sauce mayo-ketchup qu’on ose parfois servir. Quant aux restaurants, en cherchant où aller suivre le match ce soir, j’ai mis de côté une adresse: La Paëlla, près du canal Saint Martin, qui a l’avantage de proposer des soirées Flamenco… mais revient un peu chère pour une soirée foot (5 à 9 euros la portion de tapas). Plus tard. Si vous tenez à assurer vos arrières, en cas de défaite espagnole, choisissez une adresse galicienne, comme A Roda d’Afiar, à Belleville: ils sauront vous préparer un succulent Paul le poulpe a la gallega.

Et si ça ne vous suffit toujours pas, je ne vois que la solution extrême: un petit saut en avion (à partir de 130 euros l’aller et retour avec Easyjet) ou le train de nuit Elipsos au départ de la gare d’Austerlitz. Rendez-vous à 19h47 pour Madrid (264 euros aller et retour), 20h34 pour Barcelone (256 euros aller et retour).

M.S., de Madrid al cielo…



Repost 0
Published by Marie Simon - dans Bonnes adresses
commenter cet article
18 mai 2010 2 18 /05 /mai /2010 09:46

Entrez, n’ayez pas peur! Malgré le nom de l’établissement, il n’y a rien à craindre à L’Epouvantail… si ce n’est un "orgasme en bouche". L’expression n’est pas de moi, mais de Dominic, l’un des deux patrons. Son compère, Antoine, saura vous mettre à l’aise également avec quelques bons mots, un contact chaleureux et un tutoiement facile ! Ils tiennent la maison depuis deux ans environ. Après quelques travaux, ce restaurant est devenue une adresse sobre et chic, en retrait par rapport à la place Sainte-Catherine, charmant coin animé du Marais (là, au fond de la photo).


catherine


Pour revenir à l’"orgasme en bouche" promis, imaginez: on commence par un godet de smoothie ou de soupe du jour offert par la maison, on poursuit avec des petites ravioles de Royans au comté et au Serrano, on enchaîne avec un magret de canard au miel avec salade et gratin dauphinois, et on couronne le tout d’une pastilla frangipanée mangue-pistache... et des carambars offerts. Si le menu ne vous convient pas, on peut toujours remplacer par du foie gras poêlé, le poisson du jour, une assiette d’antipasti, un fondant au chocolat ou une soupe de fraise…


Foncez, quel que soit votre choix, tout est bon, en quantité suffisante et raisonnable, et à des prix plus que sages: entrée-plat ou plat-dessert pour 15 euros le midi, 24 euros le soir, par exemple. Et n’hésitez pas à demander ce que contiennent ces fioles géantes, sur le comptoir ou en haut des étagères. Un indice: ça commence par "rhum", ça finit par "maison", et ça chauffe dans la gorge.


M.S. qui a dévoré ses plats avant d’avoir le temps de les prendre en photos lors de ses derniers passages… 


L'Epouvantail

6 rue de Jarente

75004 Paris

01 40 29 03 03

Métro Saint-Paul


PS mexicain: après nouveau test, je confirme, le restaurant Anahuacalli est un must pour les papilles!

 

Repost 0
Published by Marie Simon - dans Bonnes adresses
commenter cet article
1 juillet 2009 3 01 /07 /juillet /2009 23:17
Aucune bonne adresse pour les papilles depuis le mois de janvier sur lnside Paris? Mon Dieu mais quelleuh honteuh… La mini-rubrique "bonnes adresses" sent un peu trop le renfermé à mon goût, je vais tenter d’y remédier cet été, promis juré! On commence avec une adresse que je ne vous recommande pas forcément par une chaleur caniculaire, on n’y boit et on y mange très bien… mais on n’en sort pas très léger.

OieSi je vous dis: foie gras fondant à se damner, pommes de terre salardaises que l’on déguste en culpabilisant juste assez, confit de canard craquant et moelleux à la fois… Vous pensez Sud-Ouest de la France. Bingo: bienvenue à "Il était une oie dans le Sud-Ouest". Forcément.

Quelques petits bémols:

L’ensemble n’est pas à la portée de tous les budgets. En particulier le vin, même s’il est délicieux, servi frais ou à température selon vos préférences… Ou encore la portion de jambon para negra à 22 euros (pas si chère si l’on compare à d’autres restaurants… mais chère quand même).

Autre ombre au tableau: après des entrées et des plats fabuleux, quelle déception de découvrir des desserts plus que basiques pour finir le repas. Si je puis me permettre un conseil, je vous suggèrerais de vous régaler sans modération avant… et de zapper le dessert qui n’est pas moins cher.

Et de gros dièses:

Tout est bon, commandez les yeux fermés (sauf, donc, les desserts). Avec une mention spéciale pour leur boudin noir mémorable (17 euros), agrémenté de piment d’Espelette et déposé sur un lit de compote de pomme sucrée à point. Ou pour le plateau de fromages (12,50 euros) proposé en entrée et qui pourrait constituer un menu entier à lui tout seul!

Enfin, c’est le petit détail qui tue mais moi, j’ai aimé… Chaque table est équipée de son propre grille-pain. Etonnant et surtout très pratique si vous avez opté pour l'un de leurs foies gras mémorables!

M.S. qui a goûté, dégusté, savouré... et approuvé!

Il était une Oie dans le Sud-Ouest
8 rue Gustave Flaubert, Paris 17e
Réservation : 01 43 80 18 30 ou resa[at]il-etait-une-oie.fr
Métro: Ternes/Pereire/Courcelles/Wagram
Ouvert le midi du lundi au vendredi et le soir du mardi au samedi
Carte complète disponible ici


Repost 0
Published by Marie Simon - dans Bonnes adresses
commenter cet article
13 mai 2009 3 13 /05 /mai /2009 21:50
India & SpaEnfin! J’ai enfin utilisé ma Smartbox Bien-être. J’avais choisi depuis longtemps le lieu et les soins: le forfait Bali-Spa à India & Spa, dans le 3ème arrondissement de Paris. Mais pas moyen de caser 2h30 d’affilée pour me faire du bien… sauf pendant mes vacances. Donc maintenant, aujourd'hui plus précisément. Et croyez-moi, ça valait le coup!


Au programme: bain à la mangue agrémenté de pétales de fleurs, thé poivré et pâtisserie à la pate d’amande, gommage du corps parfumé à la clémentine, baume hydratant à la mangue, gommage du visage au bois de santal, masque à la mangue, enveloppement du corps à la mangue aussi, modelage balinais aux huiles chaudes, et un nouveau thé pour la route…


Ca fait beaucoup de mangue, non? Surtout que ce n’était pas tout à fait le menu affiché à l’entrée du centre (pour la modique somme de 185 euros si vous n’avez pas la Smartbox)… L’enveloppement devait par exemple sentir le café et l’ylang-ylang. Je suis à la fois un peu déçue de ne pas avoir "goûté" à cet exotisme-là, mais ravie d’avoir pu trouver un fil rouge quand les soins multiples se suivaient à un rythme un peu trop rapide. Manguez-moi!

 


Pour celles et ceux qui seraient tentés, ils proposent aussi des soins à l"unité"... mais un peu chers: le massage balinais seul pendant 50 minutes (65 euros), un soin corps et visage au litchi pendant une heure (70 euros), des enveloppements divers (49 euros), un hammam, des forfaits pour couple, etc... Déjà envie d'y retourner...

 

M.S. qui préfère sentir la mangue que la manger


India & Spa

76 rue Charlot, 75003 Paris

Métros République, Oberkampf ou Filles du Calvaire.

Lundi-samedi de 11h à 21h, dimanche de 11h à 19h.

Tél: 01 42 77 82 10

Repost 0
Published by Marie Simon - dans Bonnes adresses
commenter cet article
24 janvier 2009 6 24 /01 /janvier /2009 15:01
Je m’y connais moins en restos marocains qu’en adresses indiennes, mais, croyez-moi, Le Marrakech (Paris 11e) est un endroit à ne pas rater.

Je ne suis plus objective, maintenant que je connais Brahim et sa famille, certes, mais j’ai craqué pour cette adresse avant de sympathiser avec eux. Notamment pour la semoule d’une finesse absolue, le tajine fondant au poulet et aux amandes, ou encore les makrouts et autres cornes de gazelles, le tout arrosé d’un petit verre de boulaouane gris! Les jours de chance, vous pourriez même tomber juste après la "livraison" de pâtisseries cuisinées par la mère de Brahim, ou de pastillas préparées par sa femme.

Si vous y passez, enjoy et dites-lui bonjour de ma part! Vous pourriez même récolter quelques makrouts supplémentaires...


M.S. qui lorgne plutôt vers le Mexique pour ce soir et s’en réjouit déjà


Le Marrakech
7, avenue Philippe Auguste
75011 Paris
Tel : 01 43 79 54 13
Sur place ou à emporter



Repost 0
Published by Marie Simon - dans Bonnes adresses
commenter cet article
5 août 2007 7 05 /08 /août /2007 09:53
Cela fait des mois que je souhaitais vous parler de cette adresse mexicaine sans avoir le courage d'écrire quelques lignes sur Anahuacalli, de peur de trop saliver sans pouvoir y retourner bien vite. Mais je ne peux plus attendre, c'est trop bon ! C'est un peu cher, mais c'est bon ;-) !

Dans ce restaurant mexicain traditionnel, ça chante dans les assiettes... Totopos, nopalitos, sopa azteca, mole poblano, cochinita pibil, tacos malinche, peras chapala, espuma de Vallarta, etc. De quoi en perdre son espagnol malgré un an passé à Madrid (où l'on ne parle « que » castillan, nuance...) ! Faites-vous expliquer ces plats par les maîtres et maîtresses de maison qui se feront un plaisir de tout vous raconter, avec un accent non moins chantant ! Vous découvrirez par exemple que la tequila ne se trouve pas que dans les verres, mais aussi dans les desserts, ou que le guacamole n'est pas que l'accompagnement de chips à la mode mexicaine, mais un élément qui se mêle harmonieusement aux autres ingrédients des plats composés plus que copieux.

Si avec ça, vous ne faites pas un tour par la « maison près de la rivière » (le nom du restaurant, en nahuatl, la langue des Aztèques)...

M.S. qui rêve de temples aztèques


Anahuacalli
30, rue des Bernardins
75005 Paris
tel: 01 43 26 10 20
Repost 0
Published by Marie Simon - dans Bonnes adresses
commenter cet article
15 avril 2007 7 15 /04 /avril /2007 09:50
Après le sport, le réconfort...

Sans doute est-ce parce que je fais brûler de l'encens qui vient tout droit d'Inde du Sud en ce moment (merci Laure, si jamais tu atterris ici !), mais je rêve de curry, de tandoor, de temples et de vaches sacrées... Faute de pouvoir y aller, rien de tel qu'un petit dîner au resto indien du coin, non ? Surtout quand il s'appelle Sarah Mahal.

Il ne paie pas de mine, cet établissement qui défend fièrement son poulet vindaloo à côté du "poulet frit du Kentucky" qui vient de s'installer à côté. Mais qu'il est bon ! Jamais jusqu'à présent, et Buddha sait que j'en ai testé des restaurants indiens et des nans au fromage dans Paris, jamais je n'ai mangé un poulet biryani aussi finement parfumé. Quant aux palais plus préparés aux assauts des épices, un petit curry relevé, et un ! Avec des légumes, de l'agneau, du poisson, comme vous voudrez. Sans oublier les entrées accompagnées de carottes qui théoriquement, servent de décoration, mais dont le goût se marie très bien avec les onion bajias ou les samosas aux légumes !

Vous vous en tirerez toujours avec le sourire et, peut-être, avec un cocktail offert à la fin du repas. On y retrouve, paraît-il, les vraies saveurs indiennes. Le porte-monnaie, lui aussi, s'y retrouve, d'ailleurs.

M.S. qui en a l'eau à la bouche

Sarah Mahal
351 rue de Vaugirard
75015 Paris
01 45 31 75 06

EDIT de début 2010: Sarah Mahal n'est plus. Il a été remplacé par un resto japonais. Ô drame... Du coup, comme certains le savent déjà via Decouvrir-Paris, je suis à la recherche de nouvelles adresses indiennes à Paris et environs! Et je suis en manque. Vite, aidez-moi!
Repost 0
Published by Marie Simon - dans Bonnes adresses
commenter cet article