Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

C'EST QUI M.S. ?


Bienvenue à tous sur le blog d'une jeune Parisienne d'adoption... Cliquez sur la photo, et vous en saurez plus...

City Expert: Paris
by Easytobook.com

SUIVRE LE FIL

LA P'TITE PAUSE

Music please! Je renonce à classer cette sélection, je vous laisse piocher :-).

Découvrez la playlist Inside Paris list
11 juillet 2010 7 11 /07 /juillet /2010 10:00

toro espagnolPaul le poulpe, ses prophéties autoréalisatrices, les pieds de Villa Maravilla ou les mains de San Iker? La faute à qui, exactement, on ne sait pas, mais l’Espagne se retrouve en finale du Mondial ce soir en Afrique du Sud, et c’est chouette. Mais c’est loin l’Afrique du Sud… et la Puerta del Sol aussi. Heureusement, quelques petits bouts d’Espagne se sont perdus à Paris!

Non, Don Quichotte n’est pas venu y défier des moulins. En revanche, Luis Buñuel, Pablo Picasso ou Salvador Dali nous ont laissé quelques souvenirs, que les nouvelles Rutas Cervantes proposent de redécouvrir. Ces parcours thématiques ne se cantonnent pas aux seuls Espagnols venus se perdre dans les cafés, brasseries, cinémas et autres hôtels parisiens. Ils retraceront bientôt les routes empruntées par les artistes hispanophones en général, les Paz, Garcia Marquez, Vargas Llosa et autres Rivera… A suivre!

Marre de vous balader (un comble…), envie d’expo? Ok, direction le musée Jacquemart-André, pour retrouver les grands maîtres espagnols: Greco, Ribera, Murillo, Goya, Gris, Picasso, Miro, Dali… Pour tous les goûts. Mais dépêchez-vous, l’exposition ferme ses portes le 1er août prochain!

Vous préférez l’art des mots? Bon, alors on bouge encore, on traverse la Seine pour rejoindre la librairie espagnole du 7 rue Littré ou sa cousine hispano-américaine du 26 rue Monsieur le Prince. Pour ceux qui ne maîtriseraient pas (encore) cette jolie langue, des ouvrages en VF sont disponibles aux deux adresses.

Au rayon nourritures, les terrestres vous intéressent davantage… Les bars à tapas ne manquent pas, en revanche je n’ai pas encore trouvé celui qui fera chavirer mes papilles friandes de vraies patatas bravas, pas de la sauce mayo-ketchup qu’on ose parfois servir. Quant aux restaurants, en cherchant où aller suivre le match ce soir, j’ai mis de côté une adresse: La Paëlla, près du canal Saint Martin, qui a l’avantage de proposer des soirées Flamenco… mais revient un peu chère pour une soirée foot (5 à 9 euros la portion de tapas). Plus tard. Si vous tenez à assurer vos arrières, en cas de défaite espagnole, choisissez une adresse galicienne, comme A Roda d’Afiar, à Belleville: ils sauront vous préparer un succulent Paul le poulpe a la gallega.

Et si ça ne vous suffit toujours pas, je ne vois que la solution extrême: un petit saut en avion (à partir de 130 euros l’aller et retour avec Easyjet) ou le train de nuit Elipsos au départ de la gare d’Austerlitz. Rendez-vous à 19h47 pour Madrid (264 euros aller et retour), 20h34 pour Barcelone (256 euros aller et retour).

M.S., de Madrid al cielo…



Partager cet article

Repost 0
Published by Marie Simon - dans Bonnes adresses
commenter cet article

commentaires

Cécile 11/07/2010 13:43



Joli post Marie, bravo ! Jen conclus que tu as étudié sérieusement la possibilité de te rendre puerta del sol ce soir !!



Marie Simon 11/07/2010 14:38



Comment te dire Cécile... Oui :-) Mais non, boulot lundi :-(