Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

C'EST QUI M.S. ?


Bienvenue à tous sur le blog d'une jeune Parisienne d'adoption... Cliquez sur la photo, et vous en saurez plus...

City Expert: Paris
by Easytobook.com

SUIVRE LE FIL

LA P'TITE PAUSE

Music please! Je renonce à classer cette sélection, je vous laisse piocher :-).

Découvrez la playlist Inside Paris list
12 novembre 2012 1 12 /11 /novembre /2012 17:35

 

Pichet du Tertre, Montmartre, Paris

 

La fenêtre est ouverte, des plats attendent sur le rebord, on devine même un consommateur qui quitte les lieux, encore sur le palier du Pichet du Tertre, tout en haut de la Butte Montmartre. Cette phrase appartient au passé, il faudrait la reformuler: était, attendaient, quittait. Il n'y a plus que sur Google Street View que cette image subsiste. Dans la réalité non virtuelle, quand on glisse un oeil par la devanture, désespérément close, on devine un comptoir poussiéreux, un silence pesant. La machine à café n'a pas glouglouté depuis un an. Fermeture pour raisons d'hygiène.

 

 

Et puis un panneau a récemment fait son apparition. Un panneau qui annonce des "travaux d'aménagement d'un salon de café Starbucks Coffee". La marque avait promis une vingtaine de nouvelles adresses sur le sol français dans les prochains mois, en voici donc une. L'autorisation a été obtenue le 17 septembre dernier, ajoute la déclaration administrative. "Si le panneau est affiché, c'est que la mairie du 18e a donné son feu vert. Ca s'est passé entre elle et le propriétaire du vieux Pichet du Tertre, c'est tout", glisse-t-on au syndicat d'initiative. Un propriétaire qui la "jouait solo", d'après un restaurateur cité par Le Parisien, et qui aurait ainsi joué un "dernier sale tour" aux commerçants du quartier.

 

"Au Pichet du Tertre" rebaptisé "Au Starbucks du Tertre", c'est pour 2013. Mais la polémique est déjà lancée, via l'article déjà mentionné et via celui du Figaro. Twitter les a lus, s'est ému, a grondé très très fort, et des blogs ont repris le flambeau, comme Montmartre Addict qui s'interroge: "Esprit des lieux es-tu là?" Ou encore The Parisienne qui n'imagine pas qu'on se balade un gobelet en carton et un muffin à la main sur la place du Tertre. Ou enfin Emanu qui lance un appel au sitting tout en regrettant que le lieu s'enfonce dans le kitsch. 

 

StarbucksStarbucks à Montmartre "c'est nul", a laconiquement commenté un anonyme sur le panneau. C'est nul oui, parce que l'uniformisation des enseignes se poursuit: la place du Tertre paraissait jusqu'à présent préservée mais ne le semble plus. Certes le café et le croque-monsieur sont horriblement cher dans certaines petites adresses qui "vendent" le "lieu typique" plus que l'arabica et le bon petit plat. Certes, à l'exception de délicieuses adresses comme La Bonne Franquette, la qualité de l'assiette est à la image des croûtes que certains peintres exhibent. Mais les touristes, venus pour ressentir le grand frisson façon Amélie Poulain à quelques pas du Sacré Coeur, préfèreront-ils céder à la sirène de Starbucks et à ses breuvages qu'ils peuvent trouver partout ailleurs? Franchement?

 

C'est nul aussi pour les Montmartrois qui voient chaque jour leur quartier devenir un peu plus comme les autres alors qu'ils tiennent à l'histoire et à la réputation de leur "village". Et qui pleurent aussi quand la préservation du lieu tombe directement dans le cliché kitsch, façon boutique de souvenirs made in China, sans passer par la case valorisation du patrimoine ou mémoire des lieux. Allez plutôt à l'expo Autour du Chat Noir, au musée de Montmartre, ou lisez Les Contes du Lapin Agile, de Louis Nucéra, vous m'en direz des nouvelles, parole de Montmartroise d'adoption!

 

C'est nul enfin parce que ce n'est sans doute qu'un début. Avec la flambée de l'immobilier parisien, qui ne touche pas que les habitations, les petits commerçants auront de plus en plus de mal à transmettre leur fond de commerce en choisissant un petit repreneur qui respectera l'identité du lieu. Les voisins qui témoignent dans les deux quotidiens déjà mentionnés le disent bien: ils ont tenté de se regrouper pour éviter que l'ex-Pichet du Tertre ne se starbuckise, ils ont échoué, impuissants. Dans les années 1930, une vigne avait été plantée non loin de là, rue des Saules, pour bloquer un projet immobilier. Il faudra sans doute trouver autre chose pour les années 2010...

 

M.S. qui aime Starbucks dans les gares, les aéroports ou à la sortie du métro, mais bien moins sur la Butte Montmartre. Et qui se joint à l'appel des blogueurs pour dire NON A STARBUCKS SUR LA PLACE DU TERTRE. En caps lock, oui. Voilà.


Partager cet article

Repost 0
Published by Marie Simon - dans La vie parisienne
commenter cet article

commentaires

Lulu From Montmartre 02/12/2012 11:13


Bonjour. J'ai relayé ton billet dans le cadre de ma revue de blogs montmartroise : http://www.lulufrommontmartre.com/article-des-blogs-sur-la-butte-26-special-starbucks-112690760.html. J'essaie
de me tenir informée au maximum et je ne manquerais pas d'en faire le relais si j'arrive à en savoir plus... Bonne journée. Lulu

Marie Simon 09/12/2012 14:41



Oh super, merci beaucoup :)



Alain 13/11/2012 07:39


Espérons qu'ils conservent la façade, d'ailleurs elle devrait être classée comme monument historique.

Marie Simon 13/11/2012 10:24



En général, ils s'intègrent plutôt dans le décor plutôt que de tout chambouler, je suis assez peu inquiète pour ce point là. Sans doute changeront-ils le vert pour qu'il corresponde à celui de la
marque, héhé. Mais c'est pour le principe. Zut, y a pas d'autre endroit dans Paris, des sorties de métro stratégiques, des gares encore non quadrillées à 100%, faut que ce soit là, absolument?
Really?



armide+Pistol 12/11/2012 20:12


Mais c'est l'invasion !!!!!


 

Marie Simon 13/11/2012 10:22



Comme celle des oursons de 2 mètres sur le Champ de Mars oui ;)