Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

C'EST QUI M.S. ?


Bienvenue à tous sur le blog d'une jeune Parisienne d'adoption... Cliquez sur la photo, et vous en saurez plus...

City Expert: Paris
by Easytobook.com

SUIVRE LE FIL

LA P'TITE PAUSE

Music please! Je renonce à classer cette sélection, je vous laisse piocher :-).

Découvrez la playlist Inside Paris list
26 mai 2009 2 26 /05 /mai /2009 16:10
Gustave EiffelMême si elle porte son nom et si elle est certainement le chef d’œuvre qui le rend célèbre, encore aujourd’hui, la Tour Eiffel n’est pas la seule réalisation de Gustave Eiffel. Loin s’en faut! Et l’exposition "Gustave Eiffel, le magicien de fer", à l’Hôtel de Ville de Paris, le démontre magistralement.

On ne compte plus, par exemple, les "ponts portatifs économiques" qu’il a permis d’ériger dans les années 1870-1880. Catalogne, Portugal, Viet-Nam, Algérie… Ils fleurissent un peu partout, avec succès. Car Ikéa n’a rien inventé: la société Eiffel fournissait déjà ses ponts en pièces détachées avec notice de montage abordable par les novices! L’exposition parisienne y revient longuement avec de nombreux schémas, des photos ou encore des maquettes.

Une autre maquette attend le visiter au bout du premier "couloir": celle de l’armature de la Statue de la Liberté. Et oui, si la belle New Yorkaise est signée Bartholdi, ce sont bien Eiffel et ses hommes dont Maurice Koechlin, qui en ont fourni le squelette métallique. Des représentations d'époque montrent d'ailleurs la statue en pleine construction au beau milieu de Paris

Enfin, après la Tour (j’y reviens), Eiffel ne mit pas la clé sous la porte! D’autres projets ont abouti comme l’observatoire sur le Mont Blanc… ou pas, comme son projet de pont déposé au fond de la Manche ou de métro parisien (sous-terrain ou aérien dans le 11e et le 12e, avec des raccordements aux gares)…

On frôle l’univers de Jules Verne qui, lui aussi, en 1863, imaginait son métro (aérien et fonctionnant à l’air comprimé) dans Paris au XXe siècle. Il y évoquait aussi une tour-phare qui éclairerait la plaine de Grenelle… un peu moins de quarante ans avant l’érection de la Tour Eiffel!

Revenons à elle, justement. La star de l’expo! Rien n’y manque: les esquisses du simple pylône à la tour telle que nous la connaissons, le rêve largement répandu d’une "tour de 300 mètres" qui serait le clou du spectable pour l’Exposition universelle de 1889, la controverse qui va avec, les projets concurrents lors du concours et notamment la tour-phare de Jules Bourdais, sa construction et les étapes, son ouverture, ses restaurants, la fameuse lettre de protestation des artistes contre la tour Eiffel, les projets de transformation parfois douteux et trop extravagants, ses utilisations scientifiques, ses représentations sous les pinceaux de Raoul Dufy ou de Robert Delaunay…

On se demande même si l’exposition est terminée lorsque l’on voit les Tours Eiffel qui pullulent sur les posters et les cartes postales, les reproductions des clichés de Robert Doisneau ou de André Kertesz, les stickers pour décorer les murs de son home sweet home ou encore les cartes en 3D! Ah non, pardon, ça c’était le magasin…

Gustave Eiffel, le magicien de fer
Jusqu'au 29 août.
Tous les jours sauf dimanche et fêtes, de 10h à 19h.
Hôtel de Ville, Salle Saint Jean
5 rue de Lobau, 75004 Paris
Métro: Hôtel de Ville
Entrée libre


M.S. qui voit des Tour Eiffel partout

Partager cet article

Repost 0
Published by Marie Simon - dans La vie parisienne
commenter cet article

commentaires

mutuelle 19/01/2010 16:38


nice add


Armide 26/05/2009 20:40

Merci pour l'info concernant cette expo que je me suis promise d'aller voir. Il faudrait que je me dépêche.

Marie Simon 26/05/2009 22:42


Salut Armide,
Je vois sur ton blog que tu es sur Paris... Tu as donc tout le temps, l'expo dure jusqu'à fin août.
Bonne soirée et à bientôt!