Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

C'EST QUI M.S. ?


Bienvenue à tous sur le blog d'une jeune Parisienne d'adoption... Cliquez sur la photo, et vous en saurez plus...

City Expert: Paris
by Easytobook.com

SUIVRE LE FIL

LA P'TITE PAUSE

Music please! Je renonce à classer cette sélection, je vous laisse piocher :-).

Découvrez la playlist Inside Paris list
8 février 2012 3 08 /02 /février /2012 20:27

Neige Paris Montmartre

 

Attention scoop: il fait froid et deux centimètres de neige sont tombés dans la nuit de mardi à mercredi. L'occasion pour les gamins parmi nous - oui là au fond à droite près du radiateur, on vous a reconnus! - d'exercer nos talents artistiques cachés.

 

M.S. qui adore marcher dans le froid!

Repost 0
Published by Marie Simon - dans Streets of Paris
commenter cet article
5 février 2012 7 05 /02 /février /2012 09:55

Grand Rex, ParisPlus près des étoiles... C'est l'un des voyages proposés par Paris Face Cachée ce week-end. J'ai opté pour celui-là un peu par hasard, alors que de nombreuses visites affichaient déjà complet. Et finalement, avec le froid sibérien qui nous fait frissonner en ce moment, je suis ravie de ne pas avoir choisie ne filer en Zodiac sur la Seine, l'une des autres attractions du programme.

 

Plus près des étoiles, donc. Avant de recevoir l'adresse du rendez-vous dans ma boîte mail, j'espérais un peu avoir rendez-vous avec de vraies étoiles, dans le ciel, via l'Observatoire, par exemple. Et puis non, ce sera le Grand Rex, avec les étoiles de son plafond et, surtout, celles du cinéma. Petite déception, j'avoue. Autre déception, en arrivant sur place, ce samedi soir: le parcours dans les coulisses n'a rien d'inédit, il s'agit de la visite classique "Les étoiles du Rex", accessible pour quelques euros de plus que le tarif préférentiel accordé via Paris Face Cachée.

 

Le parcours en lui-même est intéressant et ludique. Vous parcourez les coulisses de ce lieu mythique, passez derrière l'écran, devenez figurant d'un film catastrophe... et passez un bon moment avec les grands du cinéma. A l'heure du phénomène The Artist qui rend un bel hommage à Hollywood, c'était d'actualité.

 

Quelques photos pour vous donner un aperçu de l'atmosphère.


 

Grand Rex, Paris


 

Grand Rex, Paris


 

Grand Rex, Paris


 

Grand Rex, ParisNon, cher George, ne me fais pas les yeux doux, je préfèrerais que l'Oscar vienne en France, entre les mains de Jean Dujardin. Justement, dans les coulisses du Grand Rex, une statue rappelle celles qui seront bientôt distribuées à Los Angeles.

 

J'attends plus d'inédit de la deuxième visite que j'ai réservée, dans les coulisses de Belleville. J'ai vu passer quelques articles à ce sujet, notamment sur le site pour lequel je travaille (sans le nommer, sans dire qu'il a subi un magnifique lifting récemment et sans vous inciter à venir cliquer et commenter chez nous... non, je n'ai rien dit!), mais je me suis retenue de lire. J'appréhende un peu les températures, mais avec trois pulls, deux écharpes et un collant sous le jeans, ça devrait le faire. Pas pour la sexy attitude, mais pour survivre par -15°C en ressenti! Une pensée pour les amis moscovites, tiens...

 

Mais revenons à nos moutons parisiens. Malgré le bémol du début, Paris Face Cachée reste une bonne initiative, pour découvrir la ville et ses richesses autrement. Vivement la deuxième édition!

 

M.S. qui s'apprête à se transformer en glaçon

 

 

Repost 0
Published by Marie Simon - dans La vie parisienne
commenter cet article
25 janvier 2012 3 25 /01 /janvier /2012 22:00

Horloge conciergeSortie du bureau, mardi soir. Une petite bruine me fait regretter de ne pas avoir pris mon parapluie en quittant mon appartement le matin. Quelques pas. L'idée d'un trajet au sec, dans le métro, commence à faire son chemin. Et puis non, c'est vivifiant, après une journée passée dans un open space peuplé de journalistes pressés et d'ordinateurs un peu moins.

 

Une surprise s'est même postée au coin de la rue, entre un lampadaire et une poubelle en plastique. Une surprise ronde, avec les heures écrites en noir sur fond ocre, des piles branchées pour faire tourner les aiguilles... mais sans les aiguilles.

 

Je l'attrape au vol, sans bien savoir quoi en faire dans mon chez-moi parisien. Mais le disque géant ira bien avec mon plateau métallique "Bistrot de Paris", c'est sûr. En plateau de table basse, en décoration murale, ou même avec de nouvelles aiguilles, il se sentira très bien, oui c'est sûr. En attendant de lui trouver une vraie place, le voilà sur mon canapé, juste à côté de sa nouvelle propriétaire qui écrit un post de blog intitulé "Objet trouvé". Et c'est chouette.

 

M.S. qui adore ce genre de surprises

Repost 0
Published by Marie Simon - dans La vie parisienne
commenter cet article
18 janvier 2012 3 18 /01 /janvier /2012 08:47

Mouton, Rue Muller, Paris

 

Et en plus, l'animal installé rue Muller, dans le 18e arrondissement, n'est pas cher... C'est écrit, "the sheepest"! Quoi, c'est pas correct? Mais si!

 

M.S. qui aime bien sa bouille


Repost 0
Published by Marie Simon - dans Streets of Paris
commenter cet article
14 janvier 2012 6 14 /01 /janvier /2012 08:53

La troisième tentative a été la bonne. Après avoir été refoulée deux fois à l’entrée de l’exposition sur le peuple de Paris au XIXe siècle, en raison de l’affluence au musée Carnavalet, c’est bon, je suis passée. Et ces quelques salles méritent le succès qu’elles semblent recueillir. Par où commencer pour vous en décrire la richesse?

 

Les photos de devantures de Belleville au tournant du XXe siècle, celles d’Eugène Atget invité à capturer le bric à brac d’ouvrières venues de province, les tickets de transports en commun et l’arc–en-ciel de leurs tarifs, les jetons pour la laverie, les chansons de cabaret, l’ambiance des guinguettes, les traits d’Honoré Daumier aussi tendres à l’égard des petites gens qu’acérés pour les puissants, la foire des journaliers venus vendre leurs bras sur fond de précarité généralisée, l’armature d’un vitrier, l’émouvante tour d’abandon d’enfants, des panneaux explicatifs qui imitent les affiches de rue…

 

 

 

La plongée dans cette époque de barricades, de fantasmes et de peurs, quand régnait encore la "dictature de la lumière", est dépaysante à souhait. Alors même que c’est à Paris même que l’on vous invite à voyager. La géographie et la sociologie de la capitale qui doit alors intégrer les communes qui l’entourent, se transformer et se réinventer, auront encore des secrets pour vous, et c’est tant mieux… mais un peu moins!

 

Touchant, dense, cohérent et très évocateur. En un mot : réussi. Bravo!

 

M.S. qui en redemande...

 

Exposition à découvrir jusqu’au 26 février
Le Peuple de Paris au XIXe siècle
Musée Carnavalet
23 rue de Sévigné
75003 Paris
01 44 59 58 58
Ouvert du mardi au dimanche de 10h à 18h

Plein tarif: 7€; Tarif réduit: 5€; Tarif jeune: 3,50€

Repost 0
Published by Marie Simon - dans La vie parisienne
commenter cet article
12 janvier 2012 4 12 /01 /janvier /2012 08:14

Lune, Rue Ordener, Paris

 

Lundi soir, en ramenant des courses chez moi, j'ai eu envie de hurler à la Lune devant ce spectacle. Je me suis retenue. J'ai rangé jambon, croquettes et pommes en quatrième vitesse. Attrapé mon appareil photo au vol. Dévalé l'escalier. Trouvé le point que je voulais pour tenter d'immortaliser le moment. Et hop. Dire que bientôt des Chinois se baladeront là-haut. Les chanceux!

 

M.S. qui aime ce début d'année


Repost 0
Published by Marie Simon - dans Streets of Paris
commenter cet article
7 janvier 2012 6 07 /01 /janvier /2012 15:36

Rue Cremieux, Paris

 

Une oasis de couleurs. Bon d’accord, l’expression est un peu forte. On n’y trouve pas de micro-climat propice aux cocotiers et les pastels n’ont rien de tropicaux. Mais la rue Crémieux et ses façades riantes offrent tout de même une parenthèse bienvenue pour trancher avec la grisaille parisienne, qui pèse sur la ville ces jours-ci. Elle est courte, cette voie piétonne toute proche de la Gare de Lyon, mais pas un de ses mignons pavillons n’est dépourvu de détails qui accrochent l’œil. En voici quelques exemples qui me permettent, en images, de vous souhaiter à tous une bonne année 2012, souriante et colorée à souhait.


Rue Cremieux, Paris



Rue Cremieux, Paris

 

 

Rue Cremieux, Paris

 

M.S. qui a fait le plein de soleil aux Philippines (photos à venir)


Repost 0
Published by Marie Simon - dans Streets of Paris
commenter cet article
19 décembre 2011 1 19 /12 /décembre /2011 10:04

Raspouteam, Paris

 

Les membres du collectif RaspouTeam aiment Paris et son histoire. Son histoire la plus sanglante comme le suggère cette inscription, certes, mais il est important de ne pas oublier. Leur oeuvre jusqu'à présent? Après avoir disséminé des QR-codes dans la capitale pour que les utilisateurs de smartphones "revivent" les troubles qui ont secoué Paris, de la Commune à Mai 68 (Désordres Publics), ils se sont concentrés sur les événements de 1871 pour marquer leur 140e anniversaire (vous avez du croiser ce crieur, non?), et enfin à la rentrée leur projet 17.10.61 a rappelé aux Parisiens le massacre qui s'est produit ce jour-là. Un beau travail de mémoire.

 

M.S.

Repost 0
Published by Marie Simon - dans Streets of Paris
commenter cet article
14 décembre 2011 3 14 /12 /décembre /2011 10:28

Miroir Paris

 

Se balader dans le Quartier latin et trouver un miroir suspendu là. Tout près, un cheval à bascule, de vieux meubles et un planisphère sur le trottoir. Le tout sorti de chez un antiquaire de la rue Furstenberg où un tournage avait visiblement besoin de place. Se balader, donc, marquer une pause et dire tout haut "Miroir, miroir, qui est la plus belle?", parce que le ridicule ne tue pas. Penser aux deux versions bizarres de Blanche-Neige qui nous attendent en 2012. Et répondre, intérieurement, que de toute façon ce sera toujours Paris la plus belle!

 

M.S.

 

Repost 0
Published by Marie Simon - dans Streets of Paris
commenter cet article
9 décembre 2011 5 09 /12 /décembre /2011 10:22

Flower Power, Paris

 

Certains fleuristes savent trouver les arguments pour vendre leurs bouquets!

 

M.S.

Repost 0
Published by Marie Simon - dans Streets of Paris
commenter cet article