Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

C'EST QUI M.S. ?


Bienvenue à tous sur le blog d'une jeune Parisienne d'adoption... Cliquez sur la photo, et vous en saurez plus...

City Expert: Paris
by Easytobook.com

SUIVRE LE FIL

LA P'TITE PAUSE

Music please! Je renonce à classer cette sélection, je vous laisse piocher :-).

Découvrez la playlist Inside Paris list
17 juin 2012 7 17 /06 /juin /2012 21:27

 

Fresque Shepard Fairey Paris Mural Rise Above Rebel"Omagad, Shepard Fairey vient à Paris!" Voici, retranscrite presque fidèlement, ma première réaction lorsque j’ai appris dans la semaine que l’artiste américain allait réaliser une fresque murale dans le XIIIe arrondissement ce week-end.

 

Le résultat? Un beau visage féminin qui se détache en rouge et noir sur le gris-beige de l’immeuble. Lèvres pleines, longs cils et regard tourné vers le ciel… à moins que ce ne soit vers le signe "Obey" dessiné sur une autre partie de la façade, visible depuis le métro aérien, tout près de la station Nationale (ligne 6).

 

Il s’agit d’une reproduction géante de son motif "Rise above Rebel".

 

J’en ai finalement raté la réalisation et j'ai failli raté aussi la venue de Shepard Fairey, prévue à 12h, pour cause de réveil (très) tardif ce matin midi. Mais vers 15h, lui et son équipe (Obey Giant) se trouvaient encore rue Jeanne d’Arc, au pied de l’œuvre et d’une grue au repos, aux couleurs de la galerie Itinérrance, partenaire de l'opération avec la mairie et la revue de street art Butterfly.

 

 

Fresque Shepard Fairey Paris Mural Rise Above Rebel


Très accessible pour ses admirateurs, voici un Shepard Fairey au jeans un peu cracra qui signe des autographes, serre des mains et pose pour la photo souvenir. Faute de stickers à parapher, le stock ayant été écoulé, certains fans ont récupéré des bombes vides, utilisées pour réaliser la fresque, pour que Shepard Fairey la signe (comme ci-dessous). Là encore, je suis arrivée un peu tard.

 

Fans de Shepard Fairey Paris

La rebelle de Shepard Fairey ne se sentira pas seule dans la rue Jeanne d’Arc, où d’autres fresques existaient déjà. Plus au sud, un Indien rend hommage à la Terre Mère (Pachamama). Plus au nord, deux photographes se répondent, lui debout, elle agenouillée, sur les façades d’un même lotissement.

 

M.S. qui regrette un peu sa grasse matinée du coup...

Partager cet article

Repost 0
Published by Marie Simon - dans Streets of Paris
commenter cet article

commentaires

weekenda2.fr 25/06/2012 12:28


vive le street art! et merci pour l'article, c'est cool de voir que Paris bouge :)


Anthony de weekenda2.fr

Marie Simon 13/07/2012 22:07



oui, vive le street art :)



dona 23/06/2012 18:07


Bonsoir,


Le hasard fait bien les choses... votre blog est un véritable voyage....merveilleux


Dona

Marie Simon 13/07/2012 22:07



Ouh la la, merci pour le compliment! Et bon voyage alors :)