Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

C'EST QUI M.S. ?


Bienvenue à tous sur le blog d'une jeune Parisienne d'adoption... Cliquez sur la photo, et vous en saurez plus...

City Expert: Paris
by Easytobook.com

SUIVRE LE FIL

LA P'TITE PAUSE

Music please! Je renonce à classer cette sélection, je vous laisse piocher :-).

Découvrez la playlist Inside Paris list
2 août 2009 7 02 /08 /août /2009 11:23
Mercredi, 19h05
Pigalle, ligne 2 du métro (et non la 12, comme indiqué précédemment)

Dans la station de métro, la rame semble bloquée depuis quelques minutes. Quelques usagers, visiblement impatients, attendent à l’extérieur des wagons. Une scène habituelle, conséquence de la "régulation" de la circulation ou des incidents de signalisation. Ce qui change des habitudes, c’est le message du conducteur auquel nous avons eu droit…

"Alors, il y a un problème technique avec le train devant nous. Or le métro, c’est pas comme le bus, on peut pas doubler. Donc si ça continue, il va falloir qu’il parte sans voyageur pour nous laisser passer. Restez là, ne sortez pas! On ne devrait pas tarder à être libérés. Merci pour... Oh, je ne trouve plus mes mots, on va dire que c’est l’émotion! Bon attendez, je retourne chercher des nouvelles."

Micro rétro, FlickrPetit silence… avant la surprise du chef: une chanson.

"I can't light no more of your darkness
All my pictures seem to fade to black and white…"

Le conducteur a un joli brin de voix… gâché par les grésillements de la sono du métro, clairement pas faite pour ça. Elton John serait fier de lui!



"Don't let the sun go down on me
Although I search myself, it's always someone else I see"

Investi dans sa chanson, il fait passer l’attente agréablement. A l’occasion d’une reprise de souffle un peu longue, quelques applaudissements fusent.

"Non mais attendez, j’ai pas fini!
Don't discard me just because you think I mean you harm
But these cuts I have they need love to help them heal
Voilà, c’est fini. (applaudissements) Je retourne prendre des infos et je reviens."

Quelques secondes passent. Le bip typique de la RATP résonne.

"Bon ben maintenant vous pouvez applaudir, on va y aller".

Résultat: ce qui aurait été une attente ponctuée de soupirs agacés s’est transformée en moment surréaliste… et qui me fait regretter de ne pas encore avoir de smartphone (ouh la honte!). Un peu comme cette vidéo tournée à bord d’un avion, pendant la séance-pensum de présentation des règles de sécurité transformée en rap par un steward inventif.



Le gentleman conducteur terminera le trajet par un très sympathique:

"Ce fut un honneur et un plaisir de voyager avec vous. Nous voici arrivés à Nation, le terminus de ce train. Au plaisir de vous revoir sur nos lignes."

M.S. pour qui ce fut un honneur et un plaisir de voyager avec ce gentleman conducteur

Souvenirs, souvenirs... Il y a deux ans, je vous racontais comment je m'étais laissée "réguler avec sagesse"... Hum...

Partager cet article

Repost 0
Published by Marie Simon - dans La vie parisienne
commenter cet article

commentaires

Martin Tissier 23/09/2009 22:11


Hello Marie, 

Je viens de découvrir ton zoli blog ! :-)
Pour ma part j'ai eu le droit à un "prochain arrêt hawaï, la température de la station est de 40° etc..."
Ils devraient organiser des concours de blagounettes entre chauffeur, ça mettrait un peu de peps dans nos vie de parisiens stressés !

La bise !
Martin 


Marie Simon 02/10/2009 23:29


Oh il doit bien y avoir sur Facebook ou sur les blogs des recensements de blagounettes! Je note ça tiens, à regarder...


Alexandre 04/09/2009 13:03

J'ai eu un peu la même expérience à bord d'un RER recemment. A Saint Denis montent plein de gens qui sortent d'un concert d'ACDC. Le chauffeur avait un Ipod et mettait des extraits des tubes du groupe et chantait par dessus.Tout le monde se marrait, c'était vraiment un moment de partage très sympa.

Marie Simon 07/09/2009 19:42


Pourvu qu'ils généralisent cette bonne humeur au "volant"... Ca mettrait un peu de joie dans cette rentrée! Au passage, dès que j'ai un moment pour replonger dans ma blogroll, j'ajoute ton Paris le
nez en l'air ;-)


me 02/08/2009 23:10

ce serait pas plutot la 2?

Marie Simon 03/08/2009 12:10


Siiiiii !
Désolée pour la confusion, c'était bien la 2 !
Vous avez aussi eu "le plaisir et l'honneur" de voyager avec ce conducteur ?


Armide 02/08/2009 14:30

Bonjour,C'est avec un plasir amusé que je retrouve les chroniques de la vie parisienne.Je me réjouis que les conducteurs de métro d'aujourd'hui prennent à coeur et en charge l'humeur de leurs passagers. L'humour arrange bien certaines situations.

Marie Simon 02/08/2009 19:14


Si seulement ils étaient tous comme celui-là... ;-)