Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

C'EST QUI M.S. ?


Bienvenue à tous sur le blog d'une jeune Parisienne d'adoption... Cliquez sur la photo, et vous en saurez plus...

City Expert: Paris
by Easytobook.com

SUIVRE LE FIL

LA P'TITE PAUSE

Music please! Je renonce à classer cette sélection, je vous laisse piocher :-).

Découvrez la playlist Inside Paris list
1 septembre 2008 1 01 /09 /septembre /2008 22:22
C'est l'histoire d'un couple qui voulait adopter un petit chat dans son nid douillet parisien. Qui envisageait d'aller faire le tour des SPA de la région pour trouver un petit chat abandonné pendant l'été, parce qu'il y en a tant, chaque année. Mais qui se posait beaucoup de questions : il sera heureux en appartement ? et le week-end, on fait comment si on part ? on le confie à quelqu'un, un cat-sitter passe, ça coûte combien ? etc.

Et voilà que dimanche matin, le hasard nous a un peu forcé la main. Sans que ça nous déplaise d'ailleurs, à Mister Inside Paris et moi même !

On reprend l'histoire au début.


Dimanche, 2 heures du matin. Monsieur se réveille, il a entendu un bruit bizarre. Puis des miaulements. Incessants, plaintifs à fendre son cœur d'amoureux des matous. Lointains puis proches. Très très proches. Si proches que, lorsqu'enfin je sors de mon sommeil de plomb (vers 10h, ben oui, j'ai dit « de plomb »), les suppliques félines proviennent de notre palier !

Chatte tigrée
A peine la porte ouverte, car nous voulions connaître le fin mot de l'histoire, une fusée entre dans l'appartement. Fait le tour de notre chez nous, apeuré, désorienté. « Mais c'est pas ma maison ! », semblent dire ses yeux écarquillés. « Et vous, vous êtes qui ? ». Après quelques caresses, le chat étrangement sociable s'échappe, pour se planquer dans un local de la cour intérieure de l'immeuble.


Panique à la maison : qu'est-ce qu'on fait ? Visiblement, le chat n'a éveillé l'intérêt d'aucun autre résident. Touchés, nous décidons d'appeler une association de quartier qui s'occupe des animaux de la rue. Verdict : « Ce n'est pas un chat errant. Il a pu tomber d'un balcon. Il a l'air d'aller bien ? Bon et bien occupez-vous de lui et mettez des affiches pour retrouver ses maîtres. »


Deuxième tentative, les vétérinaires. Celui de mon quartier m'oriente vers une structure de garde. Réponse : « Attrapez-le pour voir s'il a un tatouage. Et si non, amenez-le moi pour que je voie s'il a une puce d'identification ». Plus facile à dire qu'à faire. Car le chat, plus effrayé qu’au départ, est toujours caché dans le local et ne se laisse pas vraiment approcher.


Une fois attrapée – it’s a she ! - minette se retrouve entre nos murs. Pas de tatouage. Direction la clinique vétérinaire de garde, comme convenu. Une vraie expédition car nous n’avons rien pour la transporter : emmaillotée dans une serviette de bains, elle fait donc le trajet calée dans les bras de monsieur (la chanceuse), sous le regard interloqué des passants.


Et là, pas de puce d’identification non plus. Pas de puce tout court d’ailleurs, ni de crottes de puce, comme le souligne le jeune véto qui nous précise qu’elle doit avoir entre 2 et 6 ans et qu’elle est en bonne santé. Sa conclusion : « Elle n’est pas restée dehors longtemps ». Peut-il la garder, le temps que ses maîtres se manifestent ? « Non, elle n’a aucun problème de santé, il faut la garder ou la confier à une SPA en attendant. » La plus proche se trouve à Gennevilliers…

Chatte tigréeAucune hésitation alors, même si nous sommes pris au dépourvu. Pas question de confier la jolie minette à une SPA. Si les maîtres se manifestent, nous aurons pris grand soin d’elle en attendant. Et si non, ce serait idiot de la confier à une SPA pour y retourner dans un mois et chercher un petit chat, sous prétexte que nous préférions un chaton !


Alors maintenant improvisons pour que « le chat » soit heureux. Au passage, si vous avez des idées de nom, ça peut nourrir notre réflexion !


M.S. qui contemple « le chat » qui joue et dort en toute confiance chez nous


EDIT DU 6 SEPTEMBRE:


Le maître, un voisin qui travaille aussi dans notre quartier, s'est manifesté mercredi. Une fois arrivé dans notre appartement, il nous apprend qu'elle s'appelle Samara, qu'il n'est pas "très animal" et, peu attaché au chat qui n'a que neuf mois, il nous propose de garder Samara. Réponse évidente de notre part: OUI!! Samara prend désormais ses aises dans son nouveau foyer, et nous en sommes très heureux. Welcome Samara!


Partager cet article

Repost 0
Published by Marie Simon - dans La vie parisienne
commenter cet article

commentaires

MissOChoco 20/09/2008 13:14

trop mignonne cette histoire :)Et ce chat a l'air joueur et gentil!Moi aussi je suis Parisienne d'adoption (enfin je vais l'etre dans une semaine :) ) alors merci pour ce blog qui me fait ne pas me sentir trop seule ;)Bon weekend!

Marie Simon 21/09/2008 11:10


Merci MissOChoco. Bon week end et bienvenue à Paris!