Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

C'EST QUI M.S. ?


Bienvenue à tous sur le blog d'une jeune Parisienne d'adoption... Cliquez sur la photo, et vous en saurez plus...

City Expert: Paris
by Easytobook.com

SUIVRE LE FIL

LA P'TITE PAUSE

Music please! Je renonce à classer cette sélection, je vous laisse piocher :-).

Découvrez la playlist Inside Paris list
9 janvier 2008 3 09 /01 /janvier /2008 18:45

Le maire de Paris, très satisfait de ses Vélib, récidive... Il a annoncé aujourd’hui son intention de décliner le concept pour les voitures, s’il remporte l’élection municipale en mars prochain. Et "ça s’appellera Auto Vélib", a-t-il précisé au micro de RTL.

Mais attention, des voitures propres! Car l’autopartage existe déjà, mais avec des voitures "normales". Sans doute pas suffisant à ses yeux pour faire face aux propositions vertes à deux mois de l’élection municipale…

L'autopartage mérite cependant d'être connu et reconnu ! Même sans être "propre", chacun de ces véhicules "remplace entre 5 et 8 véhicules privés", explique le site de la Mairie de Paris.

Les usagers doivent d’abord s’inscrire auprès d’un opérateur qui gère une flotte de véhicules partagés : Caisse Commune, Mobizen et Okigo, qui se partage le terrain parisien (voir la carte des stations). Une fois inscrits, ils bénéficient de voitures "disponibles 24h sur 24 en libre". Une démarche qui incite à réduire les trajets parcourus, donc le carburant consommé, le coût pour un foyer, etc.

undefinedBertrand Delanoë n’est sans doute pas sans ignorer les avantages de l’autopartage, puisqu’en février dernier, sa mairie a accordé un label "autopartage Paris" aux trois entreprises citées ci-dessus! Avec, parmi les critères de cette labellisation : "l’ensemble du parc automobile utilisé pour l’autopartage respecte la dernière norme Euro en vigueur, au plus tard 1 an après la date d’entrée en vigueur pour tous types de véhicules neufs (par exemple au premier janvier 2006, toutes les voitures d’autopartage devront respecter la norme Euro 4)".

L’annonce du maire de Paris concernant des véhicules propres n’est donc pas une "proposition" de campagne à "proprement" parler… mais une suite logique du dispositif qui doit s’adapter à la prochaine norme Euro 5 (2009) puis 6 (2014). Une exigence à laquelle sera d'ailleurs tenu son successeur, quel qu’il soit.

M.S. qui se laisserait tenter par l'autopartage si elle n'avait pas une trouille bleue de conduire à Paris!

Partager cet article

Repost 0
Published by Marie Simon - dans La vie parisienne
commenter cet article

commentaires

ReB 13/01/2008 19:57

Je trouve ça très bien comme concept l'autopartage. Je me demande si ce genre de dispositifs pourraient bien fonctionner en province, dans des zones moins denses... la demande ne serait peut-être pas assez au rendez-vous...

Marie Simon 13/01/2008 23:20

Dans les grandes villes, cela existe sans doute déjà, au moins à petit échelle. Je me renseignerai, tiens !